Addictologie

Sucre de came  Abonné

Par
Publié le 29/06/2018
À terme, le pouvoir addictif du sucre peut avoir de graves conséquences métaboliques, mais aussi hépatiques. Au Congrès d’addictologie de l’Albatros, une plénière fut consacrée à ce sujet de santé publique mêlant junk food, dépendance, mais aussi marketing.
Coca

Coca
Crédit photo : LEONELLO CALVETTI/SPL/PHANIE

L’un des invités vedettes du dernier Congrès international d’addictologie de l’Albatros (6 au 8 juin, Paris) fut le sucre. Ou plus exactement Serge Ahmed, psychopharmacologue et neurobiologiste, responsable d'une équipe de recherche CNRS à l'université de Bordeaux, qui s’est fait connaître au milieu des années 2000 pour ses travaux sur le pouvoir addictif du saccharose. Il a démontré que chez l’animal, le sucre a un pouvoir attractif et renforçant plus intense que la cocaïne !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte