Substitution aux opioïdes

Suboxone® réduit le mésusage  Abonné

Publié le 19/09/2014
Près de 90 % des héroïnomanes parviennent à réduire le nombre d’injections grâce à l’association buprénorphine + naloxone. Et 74 % déclarent avoir réussi à arrêter leur consommation.

Crédit photo : ROBERT BROOK/SPL/PHANIE

Face au mésusage intraveineux de la buprénorphine (Subutex®), la réponse a longtemps été le passage sous méthadone, réputée non injectable, mais comme le montrent les statistiques, ce n'est pas la bonne réponse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte