Congrès ERS

Statu quo pour la pneumo  Abonné

Publié le 16/10/2015
Le Congrès européen de pneumologie a témoigné du dynamisme de la discipline, avec un nouveau regard sur certaines pathologies et des espoirs thérapeutiques. Mais, pour le moment, ces évolutions ne remettent pas en cause les pratiques quotidiennes.

Crédit photo : VOLKER STEGER/SIEMENS/SPL/PHANIE

Il est urgent d’attendre … Telle est un peu l’impression laissée par le récent Congrès européen de pneumologie (ERS, Amsterdam, 26-30 septembre 2015). Certes, la discipline est en pleine effervescence avec l’arrivée de nouveaux biomarqueurs dans l’asthme et la BPCO, l’émergence de nouvelles entités nosologiques comme l’ACOS ou encore l’explosion des biothérapies. Mais, pour le moment, ces évolutions restent encore souvent du domaine de la recherche ou du spécialiste et leur application en pratique quotidienne semble prématurée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte