Prévention

Statines, du bruit pour rien  Abonné

Publié le 22/02/2013
Face à la nouvelle attaque de Philippe Even minimisant l’intérêt des hypo-cholestérolémiants, les agences sanitaires et les sociétés savantes montent au créneau pour rappeler les preuves d’efficacité des statines et leurs règles de prescription. Un seul mot d’ordre : pas de rupture d’observance.

Autant les autorités sanitaires et la communauté scientifique étaient restées étonnamment discrètes lors de la parution du brûlot des Prs Even et Debré contre l’intérêt des médicaments en septembre dernier, autant, cette fois, HAS, Académie de Médecine, sociétés savantes et associations de patients ont réagi de concert en pu

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte