Sofosbuvir et amiodarone, co-prescription à risque  Abonné

Publié le 28/02/2020

Bradycardie La co-administration d’antiviraux directs à base de sofosbuvir (Epclusa®, Vosevi®, Harvoni® et Sovaldi®) pour le traitement de l'hépatite C et d’amiodarone expose à un risque de bradycardie sévère et de troubles de la conduction. Ce risque avait déjà fait l’objet d’une alerte de l’ANSM en 2015. Mais de nouveaux cas ont été observés depuis, y compris lorsque le prescripteur avait arrêté l’amiodarone avant d’initier le traitement antiviral, mais sans suffisamment prendre en compte sa longue demi-vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte