SEP et carence en vitamine D : le lien est établi

Publié le 26/08/2015

Crédit photo : SCIENCE SOURCE/PHANIE

Un travail publié aujourd’hui dans la revue PLOS a confirmé le lien, jusqu’ici suspecté entre faible niveau de vitamine D et sclérose en plaques, ouvrant airichardnsi la voie à de possibles stratégies préventives de cette maladie actuellement sans traitement.

Ce travail, réalisé sous la direction de Brent Richards (Université McGill, Canada) a analysé chez 14 498 malades atteints de SEP et 24 901 personnes en bonne santé, l’influence de faibles niveaux génétiques de vitamine D sur la probabilité de contracter cette pathologie neurologique.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)