SENSIBILISER POUR DEPISTER TÔT  Abonné

Publié le 18/04/2014

› Aucun traitement ne permet actuellement de restaurer une vision perdue ; aussi l'enjeu est de diagnostiquer la maladie au stade précoce. Le médecin généraliste peut informer et alerter ses patients à risque (âge supérieur à 50 ans et/ou antécédents familiaux), et conseiller à titre systématique une consultation chez un ophtalmologiste à 55 ans puis tous les cinq ans. Il est prouvé que le fait d'être averti de ce qu'est la DMLA augmente la probabilité que les personnes se soumettent à un examen ophtalmologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte