Apports sodés

Sel : ni trop ni trop peu !  Abonné

Publié le 18/01/2013

Si tout le monde s’accorde sur la nécessité de réduire les apports sodés excessifs chez les patients hypertendus, la mesure reste plus débattue en population générale. En témoigne la communication iconoclaste du Pr Jan Staessen (Louvain, Belgique) lors de l’ouverture des JFHTA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte