Top départ pour la 5e édition du « Mois sans tabac », malgré le confinement

Publié le 31/10/2020

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Confinement ou pas, comme chaque année à la même époque, Santé publique France donnera ce dimanche le coup d’envoi de la 5e édition du « Mois sans tabac ». Objectif : aider un maximum de personnes à arrêter de fumer pendant le mois de novembre en misant sur l’élan collectif. Un challenge alors qu’au printemps dernier, le confinement avait au contraire conduit environ un quart des fumeurs à augmenter leur consommation de cigarettes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)