SARS-CoV-2 : l’hypothèse d’une virulence accrue du variant anglais se précise  Abonné

Par
Publié le 12/03/2021

Crédit photo : GARO/PHANIE

Alors que le variant anglais (ou VOC B.1.1.7) représente désormais plus des 2/3 des cas de Covid recensés en France, de plus en plus d’arguments suggèrent que ce nouveau venu pourrait être non seulement plus transmissible mais aussi plus virulent.

Dans son point épidémiologique hebdomadaire du 11 mars, Santé publique France fait ainsi état pour la première fois d’une « suspicion d’augmentation de la sévérité des infections dues à ces variants ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte