SARS-CoV-2 et virus saisonniers : une cohabitation à risque ? Abonné

Publié le 16/10/2020
SARS-CoV-2 et virus saisonniers : une cohabitation à risque ?


Terovesalainen /stock.adobe.com

Alors que le lancement de la campagne de vaccination antigrippale a remis sur le devant de la scène les infections virales hivernales, de nombreuses questions se posent quant aux risques induits par la circulation concomitante de ces virus saisonniers et du SARS-CoV-2. Même si la probabilité de co-infection reste discutée, la vigilance est de mise.

Avec plusieurs milliers de nouveaux cas diagnostiqués chaque jour depuis septembre, le Covid-19 continue de progresser en France. En parallèle, l’approche de l’hiver annonce le retour des épidémies saisonnières de bronchiolite, de gastro-entérite et surtout de grippe. D’où une potentielle co-circulation des virus hivernaux et du SARS-CoV-2, qui inquiète à plus d’un titre. Engorgement du système de santé, difficultés diagnostiques, émergence de formes graves… depuis la rentrée, plusieurs acteurs du monde de la santé ont alerté sur les risques potentiels. Mais qu’en est-il vraiment ? Des…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte