Des tests antigéniques chez le généraliste ?  Abonné

Publié le 02/10/2020

Après avoir obtenu un avis favorable de la HAS pour une utilisation en situation diagnostique chez les patients symptomatiques, les tests antigéniques rapides pourraient permettre de désengorger les laboratoires et trouver une place en cabinet de généraliste, même s'ils n'affranchissent pas du prélèvement nasopharyngé.

Après avoir obtenu un avis favorable de la HAS pour une utilisation en situation diagostique chez les patients symptomatiques, les tests antigéniques rapides pourraient trouver une place en cabinet de ville, même s'ils n’affranchissent pas du prélèvement nasopharyngé.

Alors que pour désengorger les laboratoires, de nombreuses voix réclament un large déploiement des tests antigéniques rapides notamment chez les généralistes, la HAS s’est prononcée vendredi dernier en faveur de leur utilisation et de leur remboursement en situation de diagnostic chez les patients symptomatiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte