Covid-19 et prise en charge du cancer : pour les experts, le pire est peut-être à venir  Abonné

Par
Publié le 18/09/2020
Si le retard diagnostique n'est pas rattrapé, le risque de perte de chance pour les patients est réel.

Si le retard diagnostique n'est pas rattrapé, le risque de perte de chance pour les patients est réel.
Crédit photo : GARO/PHANIE

« Je suis inquiet ». À l’occasion de la conférence de presse de rentrée d’Unicancer, le Pr Axel Khan s’est montré préoccupé par l’impact que risque d’avoir la reprise de l’épidémie de Covid-19 sur la prise en charge et la prévention des cancers. Alors que de nombreux actes diagnostiques ou thérapeutiques prévus avant l'été ont été reportés, le Président de la Ligue contre le cancer craint que le retour du SARS-CoV-2 n’entrave le rattrapage en mettant à nouveau le système de soin sous tension.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte