Coronavirus, quand les symptômes jouent les prolongations Abonné

Publié le 12/06/2020
Coronavirus, quand les symptômes jouent les prolongations

Consultation
GARO/PHANIE

C’est une surprise de plus concernant le Covid : passée la phase aiguë, la maladie semble vouloir jouer les prolongations chez certains patients, avec la persistance (ou la résurgence) de symptômes, voire l’apparition de séquelles.

Sur les réseaux sociaux, les témoignages se multiplient. À travers le hastag #apresJ20, de plus en plus de patients officiellement guéris du Covid-19 partagent leur désarroi face à la persistance ou à la réapparition de symptômes plusieurs semaines après l’infection. Regroupés au sein d’un collectif, des « malades du Covid-19 au long cours », comme ils se sont eux-mêmes baptisés, ont même signé dans le Journal du dimanche du 7 juin une tribune dans laquelle ils réclament des actions coordonnées pour être mieux pris en charge. Dans le même temps, la communauté médicale…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte