Coronavirus, deux études confirment la faible contagiosité des enfants   Abonné

Publié le 06/06/2020
Enfant se faisant dépister

Enfant se faisant dépister
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Si les enfants sont des vecteurs très importants de virus, à l’origine des épidémies hivernales de grippe et de VRS, deux études en France confirment qu’ils ne sont pas les grands contaminateurs de SARS-CoV-2 comme on le craignait au tout début de l’épidémie. Au contraire, ils seraient bien plus souvent infectés par des adultes contaminateurs. De quoi rouvrir toutes les écoles et remettre en cause les règles sanitaires souvent difficiles pour les enfants, estiment  les auteurs.

Un parallèle avec la grippe injustifié

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte