Controverse

Rythmes scolaires et santé : les généralistes ne croient pas à la réforme  Abonné

Publié le 27/09/2013
Entrée en vigueur il y a à peine un mois la réforme des rythmes scolaires (qui restaure la semaine de 4,5 jours et allège la durée quotidienne de travail) suscite déjà interrogations et controverses quand à son intérêt réel pour l’enfant. Près de la moitié des médecins interrogés dans notre enquête sont dubitatifs même s’ils identifient la fatigue liée à l’école.

Interrogés sur les « bénéfices santé » de cette réforme les généralistes semblent également circonspects. Ainsi, dans notre enquête seulement 28% estiment que la réforme sera bénéfique sur ce plan, tandis que 40% considèrent que cela ne changera rien, presque un tiers craignant que cela ne deviennent pire. Globalement, la plupart (88%) reconnaissent pourtant que certains symptômes de leur jeunes patients (troubles de l’appétit, insomnie, fatigue) peuvent être en rapport avec avec l’inadéquation des rythmes scolaires aux besoins de l’enfant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte