RISQUE DE MALADIE THROMBOEMBOLIQUE  Abonné

Publié le 30/11/2012

Le risque de thrombose veineuse est un effet indésirable bien connu, rare mais potentiellement grave, lié notamment aux estrogènes. Ce risque est deux fois plus élevé avec les progestatifs dits de troisième ou quatrième génération qu’avec ceux de deuxième génération, au levonorgestrel (5). Raison pour laquelle ces pilules de 3e et 4e générations sont désormais déremboursées. Le risque n’est pas corrélé avec la durée de l’administration, il est maximum la première année, présent dès le premier mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte