Alimentation

Rééquilibrer les apports chez le nourrisson  Abonné

Par
Publié le 26/09/2014
Le PNNS 2011/2015 préconisait de revoir à la baisse la consommation de protéines, de lipides, de glucides complexes et de sel. Mais les apports en certains lipides peuvent être insuffisants alors qu’ils représentent une source d’énergie importante pour le jeune enfant et jouent un rôle majeur

Les agences de sécurité alimentaires internationales et françaises (FAO, OMS et ANSES) ont récemment préconisé un apport minimal en acides gras polyinsaturés à longue chaîne (AGPI-LC) préformés, mais on constate une différence entre les recommandations et les apports alimentaires réels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte