Sur le blog de Luc Périno

Réductionnisme réducteur  Abonné

Publié le 14/11/2016

"On a oublié que la plupart des maladies résultaient de plusieurs facteurs dont l’importance relative était difficile à déterminer..." L'auteur des "Humeurs médicales" s'en prend cette semaine au réductionnisme scientifique érigé en dogme. Avec, selon lui, des conséquences délétères sur la clinique : du bon ou du mauvais usage du taux de PSA, du LDL cholestérol, de la protéine tau ou du gène BrCa1...

Lire le billet de Luc Périno


Source : Le Généraliste: 2775