Traitements hypolipémiants, des bénéfices même chez les sujets âgés  Abonné

Par
Publié le 16/11/2020

Crédit photo : SPL/PHANIE

Les personnes âgées pourraient bénéficier au moins autant que leurs cadets des médicaments hypolipémiants. Et ce en prévention primaire comme secondaire des complications de l’athérosclérose. C’est ce que suggèrent deux études parues la semaine dernière dans le Lancet alors que les recommandations américaines et européennes de prise en charge des dyslipidémies incitent plutôt à lever le pied chez les sujets âgés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte