Traitements du Covid-19 : le tocilizumab plus dangereux qu’efficace ?  Abonné

Par
Publié le 22/01/2021
Illustration sur le tocilizumab, anticorps monoclonal humanisé qui bloque l’action des récepteurs de l’interleukine 6

Illustration sur le tocilizumab, anticorps monoclonal humanisé qui bloque l’action des récepteurs de l’interleukine 6
Crédit photo : GARO/PHANIE

Après l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir-ritonavir, le tocilizumab pourrait lui aussi s’avérer inefficace dans le traitement des patients atteints de formes graves de Covid-19. Son utilisation pourrait même être délétère. C’est en tout cas ce que suggèrent les résultats d’un essai randomisé brésilien publiés mercredi dans le British Medical Journal (BMJ).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte