FA : davantage de patients anticoagulés depuis l'arrivée des AOD  Abonné

Par
Publié le 07/04/2021

Crédit photo : SCIENCE SOURCE/PHANIE

Depuis l’arrivée sur le marché en France en 2012 des anticoagulants oraux directs (AOD), davantage de patients souffrant de fibrillation atriale (FA) se font traiter pour prévenir la survenue d'accidents ischémiques cérébraux. Un article publié dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de Santé publique France montre l’évolution du traitement par les anticoagulants oraux (ACO) entre 2010 et 2018.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte