Erreurs médicamenteuses : très peu de déclarations par les généralistes, observe la HAS  Abonné

Par
Publié le 02/02/2021

Crédit photo : SPL/PHANIE

La Haute autorité de santé (HAS) vient de publier les résultats d’une étude sur les erreurs associées aux produits de santé (médicaments, dispositifs médicaux, produits sanguins labiles) déclarées dans la base de retour nationale des « événements indésirables graves associés aux soins » (EIGS). Au total, 256 déclarations ont été analysées à partir des EIGS reçus entre mars 2017 et décembre 2019.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte