Démence : un risque accru chez les petits dormeurs ?

Par
Publié le 21/04/2021

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Un temps de sommeil inférieur ou égal à six heures par nuit entre 50 et 70 ans serait associé à un risque accru de démence. Telle est la conclusion d'une étude de cohorte publiée mardi dans Nature communications

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte