Décès maternels : maladies cardiovasculaires et suicides sont désormais les premières causes  Abonné

Par
Publié le 06/01/2021

Crédit photo : Santé publique France/Inserm

Chaque année en France, 50 à 100 femmes décèdent d'une cause liée à la grossesse, à l'accouchement ou à leurs suites. Les principales origines de ces décès maternels sont les maladies cardio-vasculaires (CV) et les suicides, indique les résultats du 6è rapport de l'Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (ENCMM), publié par Santé publique France et l'Inserm pour la période 2013-2015.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte