Quid des veinotoniques une fois déremboursés ?  Abonné

Publié le 04/12/2009

À la suite de la réévaluation du service médical rendu (SMR) d’un grand nombre de médicaments, les veinotoniques, dont le SMR avait été considéré comme insuffisant ont, dans un premier temps, été pris en charge à un taux transitoire de 15% du 1er février 2006 au 1er janvier 2008, date à laquelle ils ont été finalement déremboursés. Quel est l’impact de la diminution du taux de remboursement des veinotoniques sur les prescriptions des généralistes ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte