Diabète, HTA, cancers...

Quelques kilos pris à l'âge adulte suffisent à augmenter le risque de maladie chronique

Publié le 19/07/2017
.

.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Un gain de poids entre le début de l'âge adulte et le milieu de la cinquantaine -même modeste- accroît le risque de pathologies comme le diabète et l'hypertension plus tard dans la vie, selon une étude publiée mardi. Les auteurs ont déterminé que comparé à des personnes qui gardent la ligne, un gain modéré de poids de 2,2 à 10 kg avant 55 ans accroît nettement la probabilité de maladies chroniques, de décès prématuré et réduit la possibilité de vieillir en bonne santé.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)