Verbatim (4)

Que dire des relations avec l’hôpital ?  Abonné

Publié le 28/03/2014

Médecin généraliste, homme, 72 an, Le Mans (Sarthe)

« J'aimerais simplement souhaiter la bonne coordination entre le médecin généraliste et l'équipe soignante (type HAD, dont j'ai déjà eu l'expérience) et l'hôpital. Mais le gros problème est le manque de temps et de reconnaissance des structures officielles pour apporter le maximum en vue d'accompagner le patient en fin de vie. »

Dr Francis Carroussel, 59 ans, Mazamet (Tarn)

« La fin de vie doit se faire dans des structures adaptée, pas à domicile. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte