Quand les addictions frappent au cœur  Abonné

Publié le 09/11/2018
Drogue synhèse

Drogue synhèse
Crédit photo : VICTOR DE SCHWANBERG/SPL/PHANIE

L’abus de substances récréatives est de plus en plus répandu, avec un risque non négligeable d’ischémie myocardique. Le cannabis augmente la PA, la FC, le débit cardiaque et la consommation d’O2, exposant à des troubles du rythme avec risque de mort subite ou à la survenue d’un syndrome coronarien aigu (SCA). Un risque d’autant plus inquiétant que la consommation de cannabis a augmenté de plus de 40 % et que sa concentration en THC a été multipliée par 10 depuis les années quatre-vingt et par 3 depuis 15 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte