Psychiatrie

Quand la démence brouille les cartes Abonné

Publié le 31/01/2020
Quand la démence brouille les cartes

DEM
Photographee.eu - stock.adobe.com

En cas de démence, la prise en charge des troubles psychocomportementaux est souvent concentrée sur l’agitation du patient au détriment des autres symptômes. Avec, à la clé, une surprescription d’antipsychotiques et une frilosité vis-à-vis des autres approches thérapeutiques. Une tendance mise à mal lors du récent congrès français de psychiatrie.

Les troubles psychiatriques n’épargnent pas les sujets âgés, bien au contraire. Fort de ce constat, le dernier Congrès français de psychiatrie (Nice, 4-7 décembre 2019) a proposé plusieurs sessions dédiées à la psychogériatrie. Avec, notamment, une communication sur les troubles psycho-comportementaux du patient atteint de troubles cognitifs majeurs pendant laquelle le Dr Renaud David (Centre mémoire de ressources et de recherche ; CHU de Nice) est revenu sur bon nombre d’idées reçues. Une surprescription d'antipsychotiques Parmi les troubles psycho-comportementaux liés à la…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte