Métabolisme

Quand doser les apolipoprotéines A1 et B ?  Abonné

Publié le 12/03/2010
Si l'exploration d'une anomalie lipidique dans sa forme classique est bien connue des médecins, les indications du dosage des apolipoprotéines A1 et B l'est un peu moins. Une fiche repère proposée par la HAS fait le point sur les indications.

L'EAL (exploration d’une anomalie lipidique) donne accès aux constantes suivantes : cholestérol total, triglycérides (TG), cholestérol HDL (C-HDL), auquel s'ajoute le cholestérol LDL (C-LDL) obtenu par la formule de Friedewald. Quant au dosage des apolipoprotéines A1 et B, il n'est pas contributif dans toutes les situations. Trois cas de figure sont distingués par la HAS (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte