QUAND DEMANDER UN BILAN COMPLÉMENTAIRE ET LEQUEL ?  Abonné

Publié le 29/03/2013

Il n’est pas envisageable de tester près de 30 % de la population ! L’indication dépend de la situation et de la demande du patient. Pour une RA ou une rhinoconjonctivite caractéristiques et survenant chaque printemps, un traitement par anti-H1 sans bilan allergologique est possible. « Si les symptômes sont durables, mal soulagés par le traitement, si apparaissent des signes d’asthme, si le patient souhaite connaître la cause de son allergie, les tests sont indispensables pour identifier clairement l’allergène en cause.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte