Dermatologie

Psoriasis : les traitements s’affinent  Abonné

Publié le 25/01/2013
Secukinumab, ixekizumab, brodalumab, apremilast ou tofacitinib… La recherche sur les traitements du psoriasis est en effervescence. Ces molécules, présentées lors des Journées Dermatologiques de Paris (11-14 décembre 2012), sont très prometteuses en terme d’efficacité, mais leur rapport bénéfice/risque reste à préciser.

Aujourd’hui, le traitement du psoriasis modéré à sévère se fait de manière de plus en plus ciblée, mais le tâtonnement reste assez fréquent. « On essaye des molécules jusqu’à trouver celle qui convienne le mieux au patient », déclare le Pr Hervé Bachelez (dermatologue, hôpital Saint-Louis, Paris et président du groupe de recherche sur le psoriasis de la Société Française de Dermatologie). Toutefois, l’espoir d’un changement se dessine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte