Congrès européen de cardiologie 2019

Prévention, les cardios européens serrent la vis Abonné

Publié le 27/09/2019
Prévention, les cardios européens serrent la vis

Ouverture
GARO/PHANIE

Cette année, le congrès européen de cardiologie avait élu domicile à Paris, réunissant plus de 30 000 participants. Cette édition 2019 a été un grand cru pour les recommandations, avec une insistance toute particulière sur la prévention cardiovasculaire dans les mises à jour des recommandations sur les dyslipidémies, le diabète, les syndromes coronariens chroniques, etc.

Décidément, les cardiologues européens n’ont pas froid aux yeux en matière prévention cardiovasculaire. L’an dernier, la Société européenne de cardiologie avait déjà musclé la prise en charge de l’HTA. Cette année, la société savante a présenté lors de son congrès annuel (Paris, 31 aout –  4 septembre) deux nouvelles guidelines qui intensifient les stratégies en matière de dyslipidémies et de diabète. Alors qu’en France, les nouvelles recos sur le diabète se font toujours attendre, tandis que celles sur les dyslipidémies viennent d’être abrogées, l’ESC donne un nouveau tour de vis…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte