BPCO

Près d’un senior sur sept concerné  Abonné

Publié le 29/11/2013
La BPCO après 65 ans peut et doit être traitée comme chez l'adulte plus jeune. à condition de savoir évoquer cette pathologie et d'éviter les pièges du sous-diagnostic.

Une grande proportion de BPCO est découverte après l'âge de 65 ans, sans que l'on puisse réellement déterminer l’ancienneté de leur évolution. Tout au plus sait-on que la prévalence de la BPCO, estimée à 7,5 % en population générale pourrait atteindre 15 % après 65 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte