ORL

PRENDRE EN CHARGE UNE POLYPOSE RHINO-SINUSIENNE  Abonné

Publié le 24/01/2019
La polypose naso-sinusienne est la plus sévère forme de rhino-sinusite chronique. Elle s'associe parfois à un asthme. Le diagnostic est confirmé par l'examen fibroscopique nasal et le ConeBeam. Le traitement médical repose sur la corticothérapie locale. Le traitement chirurgical (ethmoïdectomie endonasale) s'impose parfois mais le traitement médical doit ensuite être poursuivi. 
(voir première partie de ce cas clinique dans notre numéro 2857 du 18 janvie r: https://www.legeneraliste.fr/fmc-medecine-generale/article/2019/01/17/d…)
Fig1

Fig1

Monsieur F., âgé de 44 ans, a consulté pour un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, associant quelques crises d'acutisation annuelle mais surtout, en dehors de ces crises, de façon quotidienne et perannuelle, une obstruction nasale bilatérale sévère, une rhinorrhée postérieure permanente entraînant des efforts de raclement de gorge, et une anosmie avec une perte de la flaveur. Ces symptômes altèrent beaucoup sa qualité de vie. Bref, le moral n'est pas au beau fixe !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte