Premières pistes pour expliquer comment les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques

Par
Publié le 10/01/2017
antibiorésistance

antibiorésistance
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Comment le gène mcr-1 protège les bactéries contre la colistine, un antibiotique de dernier recours ? Une équipe de recherche internationale dirigée par l’université de Bristol a tenté de répondre à cette question. Leurs travaux, publiés Scientific Reports, donne les premiers éléments de réponse car ils ont pu identifier les structures particulières nécessaires à ces fonctions via la réalisation de modèles informatiques de la protéine traduite par ce fameux gène.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)