Dysfonction érectile

Premier traitement topique  Abonné

Publié le 19/09/2014

L’arsenal thérapeutique de la dysfonction érectile (DE) devrait bientôt s’étoffer avec l’arrivée prochaine de Vitaros (laboratoire Majorelle), premier traitement par voie topique de la DE. Pour le sexologue Sylvain Mimoun (Paris), ce nouveau traitement devrait permettre de prendre en charge davantage de patients « en offrant une alternative en cas de contre-indication aux traitements actuels ou de non-satisfaction ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte