Pradaxa : les plaintes classées sans suite

Publié le 26/03/2014

Crédit photo : B. BOISSONNET / BSIP

Le parquet a classé sans suite la plainte de familles de personnes âgées décédées après avoir pris l'anticoagulant de nouvelle génération (NACO) Pradaxa, a annoncé mercredi l'avocat des plaignants. Me Philippe Courtois a ajouté que ses clients allaient en conséquence déposer une nouvelle plainte, avec constitution de partie civile, pour obtenir la désignation de juges d'instruction malgré ce classement par le parquet de Paris. Les plaignants étaient des proches de quatre personnes âgées de 78 à 84 ans décédées fin 2012 et début 2013. Outre le laboratoire Boehringer-Ingelheim, ils visaient également l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) à qui ils reprochent d'avoir méconnu les principes de précaution et de prévention sur le risque hémorragique.


Source : legeneraliste.fr