Douleur

Pourquoi la femme est plus sensible  Abonné

Publié le 03/06/2016
Selon des travaux anglo-saxons, la douleur n'emprunte pas tout à fait les mêmes circuits biologiques chez l'homme et chez la femme, et peut être influencée par des variants génétiques différents. Avec, à la clé, une sensibilité accrue à la douleur chez la femme.

Les femmes représentent environ 70 % des patients traités pour des douleurs chroniques. Cette prédominance féminine a de multiples explications, parmi lesquelles une sensibilité particulière à la douleur. « Des centaines d'études expérimentales ont été menées, observe le Dr Jeffrey Mogil, du laboratoire de génétique de la douleur à l'université McGill (Montréal). Elles ne montrent pas toujours de différences, mais lorsqu'il y en a, elles vont toujours dans le sens d'une plus grande sensibilité des femmes à la douleur ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte