Recherche en MG

POST-IDM : VOUS FAITES AUSSI BIEN QUE LES CARDIOS !  Abonné

Publié le 03/05/2013

Après un infarctus du myocarde, que les patients soient suivis par un médecin généraliste ou un cardiologue ne change rien : les objectifs thérapeutiques médicamenteux, biologiques et de sevrage tabagique sont atteints par 38 % des patients à 6 mois et 30 % à 1 an dans les deux cas. Ce sont les conclusions majeures d’une étude observationnelle, publiée dans Exercer (1), menée auprès des médecins généralistes de 118 patients ayant été traités pour infarctus au CHU de Tours en 2009 et évalués à M6 et M12.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte