Neurovasculaire

POST-AVC : LE RISQUE CV PERSISTE AU MOINS CINQ ANS  Abonné

Publié le 22/06/2018
Selon une étude française parue dans le NEJM, après un AIT ou un AVC, le risque d’événement cardiovasculaire à cinq ans est d’environ 13 %. La moitié survient la première année. Les stratégies préventives sont à poursuivre sur le long terme.
AVC

AVC
Crédit photo : SPL/PHANIE

Pronostic à cinq ans après un accident ischémique transitoire ou un accident vasculaire cérébral mineur Amarenco P, Lavallée PC, Monteiro Tavares L, et al for the TIA registry investigators. Five-Year Risk of Stroke afer TIA or Minor Ischemic Stroke N Engl J Med 2018 DOI: 10.1056/NEJMoa1802712.

CONTEXTE

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte