Cicatrisation

Plaies infectées, mollo sur l’écouvillon et les antibios  Abonné

Publié le 10/02/2017
Les « Journées Cicatrisations » déroulaient aussi bien des sessions repositionnant les bonnes pratiques que des communications sur la recherche, très active dans ce secteur. Focus sur les plaies infectées, où les habitudes prennent souvent le pas sur les recommandations, et sur le biofilm où seule l’approche scientifique permettra de dépasser l’actuel effet de mode qu'il suscite.
Ouverture

Ouverture
Crédit photo : SIMON FRASER/BRAMPTON DAY HOSPIT

L’infection des plaies constitue un réel problème en retardant la cicatrisation, en aggravant les lésions cutanées et en menaçant potentiellement le pronostic fonctionnel et vital.

L’infection, un diagnostic clinique

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte