Dermatologie

Pied diabétique, encore trop d’amputations  Abonné

Publié le 21/02/2020
Le pied diabétique était à l’honneur des dernières journées Cicatrisations. Nouvelle gradation du risque podologique chez le diabétique, simplification du parcours de soins, etc. : plusieurs évolutions ont été proposées récemment pour améliorer les choses alors que le taux d’amputation reste encore élevé.
DIAB

DIAB
Crédit photo : DR P. MARAZZI/SPL/PHANIE

Entre 12 et 25 % des diabétiques – de type 1 comme de type 2 – présenteront un « pied diabétique » au cours de leur vie, avec un risque d’amputation multiplié par 25 par rapport aux personnes non diabétiques. Des progrès majeurs ont été faits dans les soins, mais on est encore loin d’avoir atteint l’objectif de réduction du taux d’amputations d’au moins 50 % défini par l'OMS et la Fédération internationale du diabète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte