PHYSIOPATHOLOGIE ET RISQUES ÉVOLUTIFS  Abonné

Publié le 10/10/2014

› L’infection à H. pylori peut déséquilibrer l’acidité de la muqueuse digestive, à l’origine d’ulcères gastriques ou duodénaux. La maladie ulcéreuse duodénale a pour origine l’augmentation des sécrétions acides, tandis que l’ulcère gastrique est davantage associé à une gastrite atrophique, où les sécrétions acides sont relativement diminuées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte