PHYSIOPATHOLOGIE  Abonné

Publié le 07/06/2013

On distingue trois sortes d’incontinences urinaires chez la femme.

L’incontinence à l’effort

- Elle se produit lors d’augmentation de pression intra-abdominales, à l’occasion d’un effort (toux, marche, saut…).

- Elle est principalement due à l’hypermobilité cervico-urétrale. Il existe un défaut de soutien de l’urètre au niveau de son tiers moyen, dû au relâchement des structures anatomiques (musculature du périnée qui assure ce soutien). L’urètre, au moment des efforts, laisse passer l’urine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte