Pharmacologie, des médicaments moins efficaces ?  Abonné

Publié le 17/03/2017
Med

Med
Crédit photo : GARO/PHANIE

Si les prescriptions médicamenteuses se révèlent plus fréquentes dans la population obèse, la plupart des essais ayant validé la mise sur le marché des produits ont exclu ce type de patients.

Cela soulève de nombreuses questions en pratique clinique car les différences potentielles en termes d’efficacité et de tolérance sont peu connues des praticiens. En effet, l’obésité engendre de nombreuses modifications physiologiques susceptibles de modifier la pharmacocinétique des médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte