Métabolisme

PASSER À L’INSULINE UN DIABÈTE DE TYPE 2  Abonné

Publié le 24/06/2011

Le passage à l’insuline chez le diabétique ne doit pas intervenir trop tardivement. Le maintien des antidiabétiques oraux permet le contrôle diurne de la glycémie.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Patient de 62 ans, diabétique depuis dix-sept ans, ancien ingénieur commercial. Il pèse actuellement 81 kg pour une taille de 1,80 m. Son poids était de 90 kg au moment du diagnostic ; l’amaigrissement a été volontaire et progressif. Le poids est maintenant stable, et le patient surveille son alimentation. Il marche de 1 à 2 heures par semaine. Son bilan biologique est le suivant : créatininémie à 95 µmol/l (10,8 mg/l), HbA1c à 8,5 %. Trois mois plus tôt, l’HbA1c était à 8,1 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte