Alcoolisme tardif

Pas si banal  Abonné

Publié le 21/11/2014
Malgré sa fréquence, l'alcoolisme est rarement dépisté et pris en charge chez les sujets âgés alors qu'il devrait être évoqué dans nombre de situations cliniques.

Il est difficile de chiffrer précisément l'alcoolisme chez les seniors. Mais « globalement 10 % des seniors ont un problème d'alcool. Et les femmes sont aussi touchées que les hommes. Parmi les sujets psychiatriques, la prévalence monte à 17 %. Et chez les seniors institutionnalisés, on atteint les 20-25 % », résume le Dr Olivier Drunat (gériatre, CHU Bretonneau, Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte