Plaques pleurales

Pas si anodines que ça ?  Abonné

Publié le 06/03/2015

Longtemps considérée comme le simple témoin d’une exposition à l’amiante, la présence de plaques pleurales serait en fait « un facteur de risque indépendant pour la survenue du mésothéliome pleural », révèlent de nouvelles données de la cohorte Ardco avec un hasard ratio de 6,8 pour les plaques pariétales typiques ou diaphragmatiques. Un constat qui pour le Pr Michel Aubier « pose la question du suivi des patients présentant des plaques pleurales ».


Source : Le Généraliste: 2712